Comment avoir un terrarium adapté à son animal de compagnie ?

À part les chiens et les chats, beaucoup d’entre nous préfèrent avoir d’autres genres d’animaux domestiques. Il y a ceux qui optent pour les tortues ou les caïmans, et il a ceux qui aiment avoir des serpents ou des lézards. Pour qu’ils puissent vivre dans de bonnes conditions, il faut que vous reproduisiez l’environnement naturel où ils ont l’habitude d’évoluer.

L’aménagement de l’espace de vie du nouvel animal de compagnie

Pour que votre nouvel animal de compagnie se sente bien chez vous, il faut qu’il ait un endroit propre à lui. Offrez-lui un milieu confortable lui permettant de vivre aisément. La première chose à prendre en compte est la taille de son terrarium. Pour cela, les dimensions doivent être propositionnelles à sa taille.

Pour vous donner une idée de ce que c’est, sachez qu’un caïman a, par exemple, besoin de 4 m². Quant aux serpents, ils devront vivre dans un endroit idéal pour bouger dans toute sa longueur. En fait, votre animal doit avoir un espace de vie suffisamment grand, solide et surtout étanche.

Parallèlement à cela, le sol est aussi un critère déterminant. En règle générale, vous pouvez utiliser du gravier ou du carton. Dans le meilleur des cas, optez pour les copeaux de bois. Par contre, il faut éviter le sable, sauf pour les espèces qui vivent dans les déserts. Si vous avez des serpents ou des lézards, vous pouvez aussi mettre quelques pierres. Elles l’aideront à se défaire de leurs mues.

Comment créer un environnement favorable pour son animal de compagnie ?

Pour votre animal, il faut que vous recréiez son biotope, autrement dit son environnement naturel. Pour cela, son nouvel habitat doit avoir les mêmes conditions climatiques que son milieu d’origine.

La température moyenne du terrarium doit être comprise entre 28 et 32°C pendant la journée. Elle sera entre 22 et 26°C durant la nuit. Vous vous demandez peut-être comment avoir de la chaleur ? Elle peut être fournie par des résistances, cachées dans le sol ou par des ampoules à incandescence. Ces articles devront être placés au-dessus de l’habitacle.

L’humidité de l’air est aussi un facteur de bien-être. En fonction de l’origine géographique, elle variera entre 30 à 70 %. Toutefois, les espèces tropicales ont besoin d’un taux d’humidité d’air de 80 %. Pour la vérification, vous devez donc avoir un hygromètre. L’installation de grilles de ventilation est aussi utile.

Nettoyer régulièrement son espace de vie

Avoir un espace de vie propre est en élément fondamental pour la survie de votre animal. Pour cela, vous devez faire un nettoyage périodique. En fait, il risque d’attraper une maladie si son hygiène n’est pas suivie de près. La désinfection du terrarium se fera avec de l’eau de javel. À noter qu’il faudra diluer ce dernier avant son utilisation. De plus, votre animal doit être isolé pendant le traitement.

Outre le nettoyage, vous ne devez pas non plus oublier le déparasitage. C’est l’une des conditions de bien-être de votre animal. Ainsi, il vous faudra le conseil de votre vétérinaire. Il faut également faire attention, car certains insecticides sont dangereux. Des produits spécifiques doivent plutôt être utilisés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *