Comment protéger ses animaux en hiver ?

Quand les premiers frimas sont là, les fêtes de fin d’année approchent à grands pas et quelques règles de prudence s’imposent pour nos chiens et chat. Vous avez un chat? Faites attention aux chutes qui restent la première cause de mortalité chez les félins domestiques en ville.

Évitez de le laisser aller sur les toits, les murs élevés qui pourraient être recouverts de givre; car on croit trop que les chats retombent toujours sur leurs pattes, alors que ,c’est loin d’être le cas.

Attention aux plantes de l’hiver !

L’étoile de Noël (ou poinsettia), le houx, le gui, mais aussi l’if (qui sert à composer les couronnes pour orner la table) ·sont tous toxiques, voire très toxiques, et même fatals, pour les chiens et les chats qui en mâchouillent vraiment beaucoup (notamment les chiots et les chatons).

Prudence avec la déco de Noël

Le sapin : guirlandes, boules, cheveux d’ange peuvent amuser votre animal qui risque de les avaler. Attention alors à l’occlusion intestinale ou aux inflammations de l’estomac ou de l’intestin. Gare aussi aux coupures avec les débris de verre d’une boule cassée. Les guirlandes électriques peuvent, quant à elles, provoquer une électrocution si votre animal les mordille. Les bougies : elles ont l’art d’intriguer les chats, qui peuvent se brûler les moustaches mais, surtout, les faire tomber et déclencher un incendie ! Mettez-les hors d’atteinte de votre petit félin et ne les laissez pas sans surveillance. À surveiller de près: les chiots et les chatons, plus curieux et très portés à mâchouiller ce qui leur tombe sous le museau!

Protégez-les du froid

Laissez à votre chien son pelage le plus long possible, pour qu’il joue son rôle de« manteau» naturel. Il a les poils courts? Équipez-le d’un vêtement bien adapté à sa taille,surtout pour les grandes balades. Si vous· le promenez sur des routes, ou trottoirs, qui ont été salés (pour éviter le verglas), protégez ses coussinets avec un peu de vaseline ou de beurre de karité; gadoue, glace fondue et sel constituant un cocktail très irritant. Au retour, rincez ses pattes à l’eau tiède ou froide, mais surtout pas chaude, car cela rendrait ses coussinets très douloureux.

Ne les laissez pas traîner de l’antigel

Les chiens raffolent de son goût sucré, or, une demi-cuillère à thé, pour 500 g de poids corporel, suffit à leur être fatal ! En cas de problème, manipulez toujours votre animal avec précaution, ne forcez surtout pas votre chien à vomir s’il a bu de l’antigel et rendez-vous au plus vite chez votre vétérinaire ou contactez le service vétérinaire d’urgence à domicile!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *