E-commerce : créez votre entreprise à Malte pour être plus rentable

Bénéficiant d’une situation exceptionnelle en mer Méditerranée, l’archipel de Malte affiche un cadre attrayant à tous les niveaux. En quelques années, le pays a su se démarquer de ses voisins européens en adoptant différentes réformes.

Cela lui a permis d’intégrer l’Union et par la même occasion d’attirer l’attention des investisseurs étrangers. Entreprendre à Malte, c’est s’apprêter à faire partie d’une économie performante dont le système est basé sur la connaissance et le travail.

C’est aussi bénéficier de divers privilèges qu’aucune autre destination européenne ne saurait proposer.

Une fiscalité particulièrement avantageuse

En Europe et dans presque tous les États occidentaux, la fiscalité a toujours pesé lourd sur les ressources des firmes actuelles. C’est bien pour cette raison que les entrepreneurs réorientent leurs activités vers d’autres destinations. À Malte, le régime fiscal inclut un dispositif spécialement conçu pour les étrangers.

Le Remittance Basis, l’équivalent du non-dom, est une véritable révolution. Grâce à cette approche, les impôts ne concerneront que les revenus rapatriés et les revenus de source locale. Les investisseurs auront également le choix entre différents statuts selon leur situation.

Le régime HNWI (High Net Worth Individual) permet aux souscripteurs de bénéficier d’un taux de 15 % pour les revenus rapatriés et 35 % pour les revenus de source maltaise. Les non-européens, eux, peuvent opter pour le régime de résidence Global Residence Programme ou le Golden visa.

Le premier dispositif consiste à régler un impôt annuel de 15 000 euros tandis que le second donne accès à un visa de résidence européen. Dans tous les cas, l’impôt sur la fortune et celui sur la succession ne s’appliquent pas à Malte.

Un contexte économique attractif

L’économie maltaise a connu un essor continu pendant plus de 40 ans. La main-d’œuvre coûte largement moins chers que chez tous les autres pays de l’union. La qualité est toujours en rendez-vous puisque le système maltais adopte quelques-uns des principes anglais dans de nombreux secteurs (éducation, industrie, échanges commerciaux, institution juridique ou autres).

Et puisque l’investissement étranger direct est l’un des piliers de la croissance maltaise, les dirigeants de l’archipel tiennent encore à favoriser le contexte industriel et entrepreneurial pour les années à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *