Vente aux enchères : les astuces d’un pro || Marc-Arthur Kohn

Que l’on apprécie l’art pour sa valeur esthétique ou comme moyen de réaliser de fructueux investissements, le marché de l’art, d’après le commissaire-priseur parisien Marc-Arthur Kohn, est aujourd’hui très dynamique, poussé par les investissements asiatiques et orientaux. De ce fait, nous mettons en place ce petit guide de ce que vous devez savoir avant de commencer une vente d’enchère selon notre expert.

Recherche des informations sur l’artiste et comparer ses œuvres à celles d’autres artistes

Lorsque vous souhaitez faire l’acquisition d’une œuvre dont l’artiste n’est pas très connu sur le marché de l’art, récoltez le plus d’informations possibles sur lui. Vérifiez quand il est né, où il a vécu, à quel mouvement esthétique il appartient, s’il est autodidacte ou s’il a fait une école d’art, dans quels musées et galeries il a exposé, s’il a reçu des récompenses, etc.
Toutes ces données vous permettront de savoir si la vente est équitable. Plus l’artiste est reconnu, plus son travail est coûteux. Dernier conseil, avant d’acheter une œuvre d’art, passez en revue les autres œuvres de l’artiste et comparez-là avec les travaux d’autres artistes du même courant. Réfléchissez à toutes les options qui s’offrent à vous afin de prendre une décision éclairée.

Vérifiez l’authenticité et l’intégrité de l’œuvre

La question de l’authenticité et de l’intégrité doit être au cœur de votre réflexion. À titre de protection, obtenez un certificat d’authenticité réalisé par un expert ou par l’artiste lui-même. Si vous avez le moindre doute, demandez à ce que soient réalisés des tests techniques sur l’œuvre. Des experts formés à l’évaluation des œuvres d’art saurons vous conseillez. Il est également important de vérifier qu’aucun dommage matériel n’altère la qualité de l’œuvre et donc sa valeur sur le marché de l’art, nous dit Marc-Arthur Kohn.

Apprenez la différence entre les originaux, les impressions, les giclées, les reproductions

Les œuvres d’art originales et uniques sont les plus prisées des investisseurs et des acheteurs. Cependant, d’après notre expert parisien Marc-Arthur Kohn, peu de gens savent que les copies d’œuvres majeures, pourvue qu’elles soient authentifiée et légale, sont aussi de bons investissements. Les originaux sont des œuvres d’art uniques généralement acquises par les amateurs d’art ou les investisseurs. Les impressions sont des illustrations qui peuvent avoir été reproduites plusieurs fois dans un même atelier. Dans cas, chacune des copies est rigoureusement numérotés. Les impressions offrent une qualité presque similaire à l’original. Cependant, la valeur de certains tirages augmente, alors que d’autres non. Les giclées sont des impressions de très grande qualité. Les œuvres réalisées avec cette technique peuvent être un bon investissement, si le tirage est signé plus tard par l’artiste.

Prix d’une œuvre est lié à plusieurs facteurs

Malheureusement, il n’existe pas de méthode standard pour valoriser une œuvre d’art. De nombreux facteurs influent sur le prix d’une œuvre d’art, comme la réputation de l’artiste, ou celle de la galerie qui l’expose. D’autres phénomènes comme la durée de vie de l’artiste, son rôle dans l’histoire, on style et les sujets qu’il traite peuvent aussi influencer les prix. Pour les collectionneurs, la réputation de l’artiste précède l’œuvre, quelle que soit sa qualité. Investir dans les œuvres d’artistes émergents peut donc être une bonne idée. Par ailleurs, un rapport inégal entre l’offre et la demande peut jouer. Plus les gens veulent une œuvre d’art, plus ils sont déterminés à dépenser de l’argent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *