Comment utiliser une habilitation électrique ?

La détention d’une habilitation électrique est obligatoire pour toute personnes qui travaille sur ou à proximité d’une installation électrique.

QU’EST-CE QUE L’HABILITATION ÉLECTRIQUE ?

Le fait d’effectuer des opérations sur des installations électriques ou dans leur voisinage entraîne beaucoup de risques pour le personnel d’une entreprise. Voilà pourquoi la loi exige que tous les travailleurs effectuant ces tâches disposent d’une « habilitation électrique ». C’est la reconnaissance, par l’employeur, de leur capacité à accomplir les tâches qui leurs sont confiés en toutes sécurité vis-à-vis du risque électrique. Mais l’habilitation électrique n’a rien à voir avec un diplôme en électricité. Elle reconnaît donc une capacité et non une compétence.

Le titre d’habilitation est défini comme étant un document strictement personnel et ne peut être remis à des tiers. Le titulaire doit toujours avoir sur lui son titre d’habilitation pendant les heures de travail ou le mettre à portée de mains.

QUELLE EST LA VALIDITÉ DE L’HABILITATION ÉLECTRIQUE ?

L’habilitation électrique est un titre dont la validité est de trois ans. Pendant cette période, l’employé qui en dispose doit suivre un « recyclage », c’est-à-dire une nouvelle formation qui va remettre à jour ses connaissances et l’informer des nouveautés en matière réglementaire.

L’’habilitation électrique est délivrée par un employeur après la vérification des capacités de son employé. Elle peut être suspendue ou annulée à tout moment par la direction de l’entreprise. En cas de changement d’entreprise pour l’employé, l’habilitation électrique ne peut pas être transférée dans la nouvelle structure.

 A QUI S’ADRESSE L’HABILITATION ÉLECTRIQUE ?

L’habilitation électrique concerne : les métiers du bâtiment (électriciens, mécaniciens, paysagistes, plaquistes, peintres, plombiers, maçons, menuisiers…) mais aussi les gardiens d’immeuble, les agents de sécurité, informaticiens, techniciens après-vente, ascensoristes, diagnostiqueurs immobilier… Elle implique également tous les opérateurs de l’entreprise : les salariés, le personnel intérimaire, les  sous-traitants, les travailleurs indépendants, les auto-entrepreneurs, le prêt de main d’œuvre et les non-électriciens travaillant au voisinage d’installation électrique

L’employeur doit délivrer une habilitation électrique individuelle à toute personne amenée à accomplir des tâches d’ordre électrique ou non électrique dans un environnement d’installations électriques comme

 

  • L’accès à certains locaux électriques,
  • L’exécution, surveillance ou direction de travaux d’ordre électrique,
  • Les consignations,
  • Des essais, des mesurages ou des vérifications d’ordre électrique,…

L’habilitation électrique peut être délivrée à un stagiaire ou un intérimaire. En revanche, un employeur ne peut pas la délivrer au personnel des entreprises sous-traitantes, ni une habilitation par un employeur sans que les personnes concernées aient suivi une formation pour la préparation à l’habilitation électrique.

EN QUOI CONSISTE UNE FORMATION À L’HABILITATION ÉLECTRIQUE ?

La formation doit comprendre une partie théorique et une partie pratique. Son objectif est de faire comprendre une aptitude professionnelle dans le domaine de la prévention du risque électrique.

Les stagiaires abordent les premières notions d’électricité, les risques électriques et les effets de l’électricité sur le corps humain. Ils sont formés à la protection contre les dangers de l’électricité, à la conduite à tenir en cas d’électrocution et aux risques d’incendies.

Contactez-nous pour en savoir davantage sur l’habilitation électrique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *