Comment choisir son revêtement de sol ?

Le sol d’une habitation se doit d’être à la fois facile à entretenir, esthétique et confortable. Le carrelage répond au moins à deux de ces impératifs. Héritier direct des dallages anciens, il n’a plus pour fonction de constituer le sol lui-même, mais seulement d’en assurer le revêtement.

Si le nombre de matériaux utilisés est limité, il en va tout autrement des coloris, des textures et des motifs, voire des formes. Il faut donc connaître au moins les principales familles de carrelage pour choisir en toute connaissance de cause.

Et comme tout revêtement, le carrelage suppose une parfaite J réparation du sol, puis une mise en oeuvre rigoureuse. Il en est de même pour le parquet, les revêtements plastiques (PVC) et la moquette ou !’aiguilleté : destinés à des pièces à vivre au sol en principe moins fragile, ils se doivent d’en assurer avant tout le confort et la décoration.

Le choix des matériaux

Le choix des carreaux ou des dalles n’est pas seulement une question de goût ou de décoration. Encore faut-il connaÎtre les principales caractéristiques des différents matériaux, qui les rendent aptes à tel ou tel emploi, à l’intérieur ou à l’extérieur.

Les critères de choix

Trois facteurs principaux seront considérés au moment de choisir les carreaux :

  • le lieu où ils doivent être posés ;
  • l’utilisation qui sera faite ultérieurement de la surface carrelée ;
  • l’aspect esthétique du matériau.

À l’intérieur ou à l’extérieur?

  • Si les carreaux doivent être posés à l’extérieur, il est indispensable de les choisir dans une qualité qui résistera aux attaques du gel, (même si vous habitez une région aux hivers peu rigoureux, le risque de gel est toujours présent sous nos climats).
  • Pour cela, ne vous contentez pas des affirmations du vendeur. Exigez un certificat écrit, car en cas de litige, il sera l’unique document que vous pourrez mettre en avant et qui vous servira de garantie.
  • En outre, toujours si la pose doit se faire à l’extérieur, et en particulier au sol, n’optez pas pour des carreaux émaillés ou vitrifiés. Ces matériaux sont encore plus glissants lorsqu’il pleut. Choisissez des carreaux antidérapants.

Au sol ou au mur ?

Le positionnement du carrelage est un facteur déterminant de choix, car les contraintes ne sont pas les mêmes lorsqu’on le pose au sol et au mur.

Au sol

• Le carrelage représente un poids relativement important. Aussi afin de prévoir la qualité que vous pourrez poser, assurez-vous que la structure du plancher est bien en mesure de supporter une telle charge.

• Si le sol est en terre -plein, effectuez les travaux d’assainissement et de drainage préalables qui s’imposent.

• Considérez l’endroit où la pose doit se faire : entrée, cuisine , salle de bains, salle de séjour, escalier, etc. Vous pourrez ainsi sélectionner le matériau présentant les qualités requises de résistance à l ‘usure et aux chocs , aux agents chimiques à l’eau, etc.

• Évitez de poser des carreaux poreux dans les pièces humides. Si cependant, vous ne pouvez faire autrement, appliquez-leur un traitement spécifique avant de les mettre en oeuvre.

• Méfiez-vous des matériaux glissants, en particulier pour les salles de bains.

Au mur

Dans ce cas les problèmes sont peu nombreux. Soyez néanmoins attentif aux qualités du matériau et en particulier à sa tenue aux agents chimiques. Faites aussi attention à son comportement à l’eau, en particulier si vous le posez dans une salle d’eau.

Les différents carrelages

Une fois que vous aurez examiné les points qui précèdent, vous préciserez votre choix en fonction du rôle décoratif que vous entendez fa ire jouer au carrelage (ou au dallage, à l’ extérieur). De ce point de vue, la première chose consiste à se décider sur le matériau lui-même : terre cuite, grès cérame, grès étiré, faïence, pâte de verre, marbre, etc. En dehors de certaines qualités qui leur sont parfois communes, ils présentent des aspects divers pouvant répondre aux exigences de la décoration et ainsi s’intégrer à tous les styles.

De plus, les fabricants proposent des formes et des couleurs variées, des carreaux à motifs pouvant former des ensembles paysagers ou des scènes dont il est seulement possible de ne donner qu’un aperçu (nos photos) tellement I’ évolution des gammes est rapide, ceci afin de répondre précisément à la modification des goûts et de la mode. Une constante cependant restera : les matériaux eux-mêmes, dont les carreaux sont fabriqués.

Les grès

Il s’agit en effet d’un groupe à l’intérieur duquel on distingue le grès cérame, le grès étiré et le grès émaillé. Ces trois matériaux sont fabriqués à partir d’argile, mais ils présentent des différences tant dans leur aspect que dans leurs caractéristiques, particularités et présentations qui peuvent aussi varier selon que les carreaux sont destinés au mur ou au sol.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *