Investissement immobilier : conseils pour booster les revenus de son bien

La rentabilité d’un investissement immobilier passe par un processus permettant d’optimiser son placement tout en générant des revenus « surs » régulièrement. Nos conseils pour maîtriser les risques en matière d’investissement dans la pierre.

Exploiter les bénéfices du déficit foncier

On parle de déficit foncier lorsque les charges locatives (travaux, assurances, intérêts d’emprunt) sont plus élevées que le total des loyers cumulés dans l’année. 

Ce déficit permet au propriétaire d’avoir « moins de pression fiscale ». Au contraire, le détenteur d’un bien dans l’ancien bénéficie d’économies d’impôts qui ne sont pas sous le régime du plafonnement des niches fiscales de 10 000 euros par an. Il est donc conseillé de réaliser des travaux de réparation et de rénovation pour améliorer l’état de son bien et ainsi profiter de la déductibilité à 100% des revenus fonciers

Prendre des mesures face aux impayés

Dès qu’il y a du retard concernant le paiement d’un loyer, pensez à relancer le locataire. Il faut notamment lui demander la raison du non-paiement, et ce, huit jours après la délivrance de la quittance. Si le locataire rencontre des problèmes financiers, il faudra envisager un accord à l’amiable pour un paiement en plusieurs échéances. 

La mise en demeure d’un locataire à l’origine d’un défaut de paiement s’effectue uniquement après 20 jours de retard. S’il n’y a pas de règlement après 50 jours, il faudra demander à un huissier de procéder à un commandement à payer. Dans le cas où le locataire ne s’exécute pas, il est plus judicieux de porter l’affaire en justice.

Rénover son appartement avant de le mettre sur le marché

Après le départ d’un locataire, tout propriétaire doit avoir le réflexe de moderniser certains équipements tout en réalisant des petites réparations. Il faudra s’assurer que les futurs habitants n’aient pas l’impression qu’ils sont dans un bien peu confortable. En somme, il est important que le logement soit présentable et douillet pour attirer des locataires.

Enfin, pour être certain d’avoir des rentrées d’argent régulières, il est plus judicieux de proposer un loyer adapté au quartier où il se situe. Pour connaître le montant médian d’un quartier, pensez à consulter les annonces immobilières.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *